Guerre dans l’Est : les FARDC déjouent une attaque du M23 à Kitchanga



Goma, 16 février 2023(ACP).- Les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont déjoué, aux premières heures de ce jeudi 16 février, les tentatives belliqueuses des rebelles M23 appuyés par l’armée rwandaise au niveau des lignes de front de Kitchanga, dans le territoire de Masisi.

« Tôt ce matin vers 05 h, l’armée rwandaise avec ses supplétifs du M23 ont tenté, encore une fois d’infiltrer les lignes des Forces armées de la République démocratique du Congo à Kitchanga comme dans le groupement Busanza, violant ainsi les différentes résolutions exprimées par les chefs d’Etat à Nairobi, à Luanda et à Bujumbura », a déclaré à la presse, le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2/Nord-Kivu, le lieutenant colonel Guillaume Ndjike Kaiko.

« Les FARDC, très respectueuses de la volonté des Chefs d’Etat se sont retrouvées dans l’obligation de protéger la population en réagissant de la manière la plus forte », a rassuré le lieutenant colonel Guillaume Ndjike, soulignant que « les actions des militaires congolais tiennent à donner une leçon à ceux-là qui ne veulent pas comprendre qu’il faut observer le cessez-le-feu tel que voulu par les différentes instances tant régionales qu’internationales ».

Ce dernier a encore rassuré qu’à chaque fois que l’ennemi tentera de violer les lignes tenues par les FARDC, les forces loyalistes réagiront de la manière la plus forte pour le repousser.

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2/Nord-Kivu a invité la population à garder son calme, et surtout à faire confiance en l’armée nationale, qui prend désormais l’ascendance sur l’ennemi. « Tout sera fait pour contraindre l’ennemi à l’échec quel que soit le prix à payer », a-t-il dit.

Plus de 356 militaires rwandais rejoignent l’axe Kitchanga

Par ailleurs, dans un communiqué remis jeudi à l’ACP, les FARDC informent la communauté tant nationale qu’internationale que le RDF/M23 a fait traverser de l’Est à l’Ouest, par la frontière de Kasizi, plus de 356 militaires rwandais.

D’après cette source, « ces envahisseurs sont passés par Kibumba (Mwaru) et ont pris la direction du Parc national de Virunga avec comme objectif de renforcer l’axe Ouest (Kitchanga) ».

« Au regard de ce qui précède, les Forces armées de la République démocratique du Congo appellent, une fois de plus, la communauté internationale, la communauté des Etats d’Afrique de l’Est (EAC) ainsi que le mécanisme Ad Hoc de vérification à constater urgemment ces multiples violations du cessez-le-feu par l’armée rwandaise », peut-on lire dans ledit communiqué. ACP/CL/May

Provided by SyndiGate Media Inc. (Syndigate.info).

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *