L’assistance humanitaire de l’Union européenne et de la France réceptionnée à Goma



Goma, 10 mars 2023 (ACP).- La République démocratique du Congo (RDC) a réceptionné vendredi, à Goma, au Nord-Kivu, une assistance humanitaire de l’Union européenne et de la France, à travers l’UNICEF, au bénéfice des déplacés fuyant les hostilités perpétrées par l’armée rwandaise, via le M23, a constaté vendredi l’ACP.

« Le témoignage que nous apportons est celui de solidarité et de considération pour les populations du Nord-Kivu qui, depuis plusieurs mois, ont été déportées en dehors de leurs zones d’habitation par les avancées du M23 », a indiqué l’ambassadeur de France en RDC, Bruno Aubert, en présentant au gouverneur militaire cette assistance convoyée à Goma, en collaboration avec son homologue de l’Union européenne, Jean-Marc Châtaignier.

« Si la France a été la première à répondre à l’initiative de l’Union européenne, c’est parce que la situation est très grave pour les populations du Nord-Kivu et de l’Est de la RDC en général », a rappelé l’Ambassadeur de France, devant cette aide constituée des abris d’urgence, des kits d’hygiène, du matériel médical d’urgence et des matériels nutritionnels.

Le diplomate français a ajouté que cette considération va, « au-delà de toute la population du Nord-Kivu, jusqu’à celle de l’Ituri et du Sud-Kivu qui sont malheureusement victimes des exactions les ayant poussées à vivre dans des conditions indignes dans des camps des déplacés ».

Pour sa part, l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) en RDC, Jean-Marc Châtaigner, s’est exprimé en ces termes : « cet engagement confirme et renforce notre solidarité avec toutes les victimes de cette tragédie humanitaire dans l’Est de la RDC, parallèlement à notre plein soutien aux diverses initiatives en cours pour y rétablir une paix durable ».

Cette aide a été acheminée au chef-lieu du Nord-Kivu par un vol humanitaire Air Bridge organisé par l’Union européenne avec le soutien de la France .

De son côté, le gouverneur de la province du Nord-Kivu, le lieutenant Général Constant Ndima qui a réceptionné cette aide, a salué ce geste dont a fait preuve la France envers les Congolais.

« On reconnait son vrai ami pendant la période difficile. Nous recevons avec satisfaction ce lot au nom du président de la République », a-t-il dit.

« Pour l’instant le vœu de notre population c’est de recevoir bien les aides humanitaires, mais le souhait est de retourner le plus vite possible dans son milieu d’origine, pour se nourrir, se loger et se soigner elle-même », a signifié le Gouverneur du Nord-Kivu.

Plus de 72 m3 de fournitures médicales

Plus de 72 m3 de fournitures médicales de l’UNICEF ont été livrés vendredi à Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), en faveur des personnes déplacées et affectées par le conflit, indique un communiqué de l’UNICEF reçu vendredi à l’ACP.

« Le matériel d’urgence contient 50.000 sachets de sels de réhydratation orale (SRO) qui joueront un rôle vital dans la lutte contre la diarrhée et le choléra. Les sachets seront principalement distribués à des milliers de personnes déplacées par les récentes violences dans la région de Goma, au Nord-Kivu », renseigne la source.

Parmi les fournitures sanitaires et nutritionnelles livrées, a fait savoir la source, des kits sanitaires d’urgence contenant des médicaments et des équipements qui seront aussi distribués dans plusieurs centres de santé.

Ces fournitures permettront de fournir le matériel sanitaire et nutritionnel à des dizaines de milliers de personnes dans les zones touchées par la résurgence de la violence.

La menace du choléra dans les camps surpeuplés où elles vivent est de plus en plus préoccupante. Le choléra, la rougeole et le paludisme sont des problèmes de santé majeurs dans tout l’Est de la RDC, en particulier dans les zones touchées par d’importants mouvements de population, soutient la source.

300.000 enfants prêts à bénéficier de la vitamine A

Par ailleurs, ce vol transporte d’importantes quantités de suppléments de vitamine A qui seront distribués à 300.000 enfants, afin de renforcer leur système immunitaire, de prévenir la malnutrition et d’atténuer les effets de la rougeole.

« Dans la province de l’Ituri, on estime qu’environ 190.000 enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë et que des milliers de personnes ont été déplacées depuis le début de l’année 2023 », souligne le communiqué.

Bien que la majeure partie de la cargaison soit livrée à Goma, certains équipements, notamment des kits pour sages-femmes, seront livrés dans l’ensemble des provinces de l’Est du pays où le conflit a déplacé plus de cinq millions de personnes. ACP/

Provided by SyndiGate Media Inc. (Syndigate.info).

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *