Prix, marchés approvisionnés… à l’approche de Ramadan l’Intérieur veille au grain



Alors que le Royaume traverse un contexte social difficile de par la cherté de la vie due à une conjoncture extérieure imposée, le gouvernement a un peu plus d’un mois du Ramadan tient à faire face au défi de la hausse des prix que le citoyen marocain subit généralement en pareille période.

A cet égard, le ministère de l’Intérieur a provoqué plusieurs réunions aux niveaux ministériel et régional, avec pour consignes de faire face à toutes éventualités d’augmentation des prix des denrées de base et d’assurer l’approvisionnement du marché national dans sa diversité de ses besoins du mois sacré. Mais pas que, puisque différents acteurs du processus d’approvisionnement et de suivi du marché national sont également concernés.   

Dans ce cadre, une réunion a rassemblé ce jeudi 9 février les ministres de l’Intérieur, de l’Economie et des Finances, de l’Agriculture, de l’Industrie et du Commerce, et de la Transition énergétique et du Développement durable. Le mot d’ordre est de veiller au contrôle strict des prix et d’éviter les spéculations ainsi que la pénurie que connaissent nombre de denrées en cette période marquée par une augmentation de la consommation.

Le ministère de l’Intérieur, dans un souci de préserver le pouvoir d’achat des citoyens, a donné ses consignes pour que les services concernés contrôlent et supervise les marchés de gros pour empêcher la monopolisation des biens par les grossistes et les différents intermédiaires. Cela dit, nombre de responsables ont confirmé que le marché national sera approvisionné en quantité suffisante et de manière normale à l’approche et au cours du prochain mois de Ramadan, avec les divers produits de consommation que ce mois béni suppose et particulièrement, ceux qui connaissent une forte demande.  

Une attention spéciale sera portée aux denrées alimentaires à l’égard des fruits et légumes, des viandes rouges et blanches, du poisson, des produits laitiers, farines et produits à base de céréales, légumineuses, œufs, dattes, huiles et graisses, sucre, thé et café, concentré de tomate et autres produits agricoles transformés, en plus du gaz butane. 

La réunion a également porté sur les visites de terrain pour s’enquérir des conditions d’approvisionnement des marchés et d’en assurer le suivi personnel, en ce sens que les répercussions de la conjoncture actuelle qui est marquée par de nombreux défis internationaux et climatiques, ainsi que la protection du citoyen appellent un suivi minutieux et de proximité des différentes chaînes de production et de distribution, particulièrement à travers la mobilisation des commissions de contrôle au niveau des régions et provinces du Royaume.

La campagne de production des légumes et des tomates cette année a atteint un bon niveau, a rassuré le Chef du gouvernement, attribuant la récente hausse des prix des tomates à la vague de froid que connaît actuellement le Royaume.

Les responsables ont également souligné que l’opérationnalité de la mise en place de nouveaux cycles agricoles, notamment pour les oignons et la pomme de terre, permettra de renforcer leur disponibilité sur le marché de manière à répondre aux besoins des consommateurs et partant impacter leur prix.

De même, les mesures fiscales décidées par le gouvernement, telles que la suppression de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et la suspension des taxes d’importation applicables aux bovins destinés à l’abattage, contribueront à la baisse des prix des viandes rouges et permettront aux éleveurs d’importer près de 30.000 têtes de bovins destinés à l’abattage, et ce, avant l’avènement du mois de Ramadan.

Par ailleurs, a-t-il été mis en avant, les récentes pluies et chutes de neige enregistrées dans plusieurs régions du Royaume, ainsi que celles attendues dans les prochains jours, permettront d’améliorer le couvert végétal et un retour à la normale de la production nationale.

The post Prix, marchés approvisionnés… à l’approche de Ramadan l’Intérieur veille au grain appeared first on Hespress Français – Actualités du Maroc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *