Rupert Grint a été ‘bouleversé’ par son rôle dans ‘Knock at the Cabin’



Rupert Grint a été « bouleversé » par son rôle dans ‘Knock at the Cabin’.

L’acteur de 32 ans joue le rôle de Redmond dans le nouveau film d’horreur – qui voit une famille de trois personnes prise en otage par quatre inconnus alors qu’elle est en vacances dans une cabane isolée – et a admis qu’il a « savouré » l’ « intensité » du travail même s’il n’a pas pu s’échapper du petit plateau.

Il a déclaré : « C’est définitivement quelque chose que vous savourez, c’est assez écrasant quand vous touchez la surface pour la première fois. C’est assez intense et il n’y a nulle part où se cacher. C’était une cabine assez petite et j’étais constamment dans cet état d’esprit. D’habitude, on s’éclipse et on fait ses propres trucs, mais je n’ai pas pu le faire sur ce film et c’était très intense. Les personnages ont un rôle très spécifique et c’est très sombre. C’est un sujet très lourd. Entre les prises, nous devions rester légers, car c’est un sujet très lourd. »

La star de ‘Harry Potter’ – qui est née à Harlow dans l’Essex – a dû feindre un accent américain pour le rôle et a expliqué qu’il « ne pouvait pas le garder » entre les prises et qu’il avait envie de prendre un accent du Sud pendant qu’il était devant la caméra.

Il a déclaré à HeyUGuys : « Ouais, je ne peux pas le garder. J’ai dû m’en sortir. C’est définitivement un muscle que vous devez continuer à travailler. Bizarrement, avec Redwoods, je ne sais pas ce que c’était, mais j’avais cette envie d’être du Sud, et c’était toujours présent. Donc oui, c’était quelque chose sur lequel je devais toujours travailler, mais cela vous immerge encore plus dans le monde ! »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *